Chefs d'œuvre

Arts décoratifs  

Les objets d'art

Les objets d'art furent peut-être les premiers produits américains à être reconnus et appréciés au niveau international. Le plus ancien objet d'art américain conservé dans les collections publiques françaises est un gobelet en argent du début du XVIIIe siècle, fabriqué par l'orfèvre John Burt. On connaît peu de choses sur cet orfèvre, mais ses œuvres sont représentatives de la grande tradition de l'orfèvrerie américaine introduite par les premiers immigrants hollandais. Les collections françaises possèdent plusieurs autres exemples de l'argenterie américaine, y compris un candélabre à trois bras de lumière et une paire de bougeoirs en métal argenté. Tous montrent les traits caractéristiques du style colonial américain, un mélange éclectique d'éléments décoratifs des traditions hollandaise, anglaise et européenne du nord.

Au début du XIXe siècle, l'argenterie américaine était encore célèbre pour sa qualité, et les fabricants de mobilier de New York City jouissaient d'une renommée internationale. Les pièces raffinées créées par des ébénistes immigrés comme Duncan Phyfe ou Charles-Honoré Lannuier étaient très recherchées. Les collections françaises conservent plusieurs exemples de mobilier de cette époque, y compris une table de salle à manger et des chaises, une table à abattants de l'école de Duncan Phyfe, une console en acajou et marqueterie, et un secrétaire dans le style Chippendale. Ces pièces témoignent du syncrétisme innovant des styles néoclassique anglais et Régence qui caractérise souvent l'œuvre de Phyfe.

Les arts décoratifs américains connurent un nouvel essor à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, notamment avec les objets décoratifs en argent, en céramique et en verre, produits par Louis C. Tiffany. Tiffany lui-même conçut de nombreux objets produits par sa firme, et il élargit le style “Tiffany” afin d'englober plusieurs sortes d'objets d'art : lampes, mobilier, mosaïques, vases en verre Favrile, fenêtres, poterie, et émaux. Le design de Tiffany fut marqué par les principes du mouvement Aesthetic et par ceux de l'Art Nouveau des années 1890. Son style se caractérisait par l'emploi de matériaux de couleurs brillantes, et de motifs naturels et organiques. Il utilisait souvent du verre multicolore aux surfaces ondulantes et opalines, et les lignes élégantes de ses vases étaient souvent inspirées de motifs végétaux. Tiffany savait très bien faire de la publicité pour ses créations à l'étranger, et ses pièces furent collectionnées en France ainsi qu'aux États-Unis. Les collections publiques françaises en possèdent plusieurs beaux exemples, et notamment une coupe de l'amitié en argent, des vases en verre Favrile marbré, un vase vert et bleu en forme d'oignon, et un autre en forme de crocus d'automne.