Chefs d'œuvre

Recherche simple et avancée dans la base de données des œuvres  

 
 
© RMN (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Paris, Musée d'Orsay

© Musée du Louvre - Laura Valette

Lien vers le site web

Expositions

Marc Bascou, De l'Impressionisme à l'Art Nouveau - Acquisitions du Musée d'Orsay 1990-1996, Paris, Musée d'Orsay, 16 octobre 1996 - 5 janvier 1997.

TIFFANY & Co., New York

TIffany & Co., orfèvres-bijoutiers, New York, à partir de 1837.
Edward Chandler Moore, directeur artistique de Tiffany: New York City, New York, 1827 - 1891

Coupe à deux anses Love Cup

OAO1293-1

Modèle créé en 1878. Cet exemplaire: 1902-07

Argent gravé et ciselé

H: 0, 20 m.; L: 0, 275 m.

Paris, Musée d'Orsay

Inscription

Marqué sous la pièce: Tiffany & Co / 5172 Makers 3344 / Sterling Silver / 925-1000 C. Monogramme gravé sur une face: EW.

Arts décoratifs

De 1865 à 1900


Historique

Collection Galerie Suger, Paris. Don de la Société des amis du Musée d'Orsay, 1994.


Commentaire

La célèbre maison new-yorkaise fondée en 1837 par Charles Lewis Tiffany n'acquiert une véritable réputation internationale que vers la fin des années 1860. Sa participation régulière aux Expositions universelles et les récompenses qu'elle y gagne témoignent de sa réussite. En 1878, critiques et amateurs s'enthousiasment particulièrement pour de nouvelles pièces d'orfèvrerie aux décors floraux et animaliers, fortement japonisantes. L'argenterie de Tiffany ne se limite cependant pas à cette seule veine. L'amalgame entre la tradition occidentale et les sources orientales est souvent plus subtil. Tel est le cas de ce pot dont le dessin date justement de 1878. Ce modèle obtient un succès durable, comme en témoigne le présent exemplaire datable des années 1902-1907. S'opposant au naturalisme illusionniste auquel cèdent certains orfèvres, le décor fortement stylisé respecte la surface lisse du métal et tend à une géométrisation des motifs floraux. Cette stylisation très poussée de la flore ornementale se situe dans la lignée de l'enseignement introduit à Londres par William Dyce à la Government School of Design, poursuivi par Christopher Dresser, et dispensé parallèlement à Paris par Victor-Marie-Charles Ruprich-Robert à l'Ecole spéciale de dessin, l'actuelle Ecole nationale des arts décoratifs. ©Musée d'Orsay 2006


Bibliographie

Marc Bascou, "Acquisitions, " dans La Revue du Louvre, n° 5/6, p. 128, repr.;

La revue du Musée d'Orsay, n° 2, février 1996, repr. p. 92;

Marc Bascou, De l'Impressionisme à l'Art Nouveau - Acquisitions du Musée d'Orsay 1990-1996, Paris, Musée d'Orsay, p.113;